Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rendez-vous livresques

  • C'est lundi que lisez-vous? #244

    c'est lundi que lisez vous.png

     

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog I believe in Pixie Dust.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    profondeurs de l'océan.jpg

     

    lecture en cours.jpg

    manuel de survie à l'usage des jeunes filles.jpg

     

    mes prochaines lectures.jpg

    PAL ebook 1.jpg

    PAL ebook 2.jpg

    PAL ebook 3.jpg

    PAL papier 1.jpg

    PAL papier 2.jpg

    PAL papier 3.jpg

    PAL papier 4.jpg

    PAL papier 5.jpg

    Et vous, que lisez-vous?

  • Premières lignes #85

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.

    Cette semaine, je vous présente Echange fatal de Siobhàn MacDonald

    echange fatal.jpg

    Elle n’aurait jamais tenu aussi facilement dans le coffre de sa voiture à lui. Il pose deux doigts contre son joli cou et appuie légèrement. Au cas où. Aucun pouls. Le coup a été fatal. Il glisse vers elle un ultime regard puis referme le coffre.
    Il a les mains couvertes de son sang. Oscar contemple les curieux motifs qui se forment sur sa peau pâle. Pas de gants en latex, cette fois-ci. Il tente de réfléchir. Dans le froid, il bouge à peine, et regarde les minuscules perles rouges glisser le long de ses poils rêches jusqu’à son alliance. Son ventre le brûle – la sensation remonte jusqu’à sa poitrine. Il perd le contrôle ; sa respiration saccadée dessine des nuages dans l’obscurité. Oscar est en panique. En l’espace de trois minutes, l’homme s’est mué en un animal tremblant.
    De l’autre côté de la rue, l’eau des chutes déferle. Oscar a déjà connu ce sentiment. C’était il y a longtemps, mais le souvenir est encore vivace. En CM1, il flanque à Annabel Klein un tel coup de poing au ventre que la fille vomit. Un autre souvenir le traverse. Cette fois, il est penché au-dessus de Brigitte et la regarde mourir. Au loin retentit un funèbre carillon. Ce qui est fait est fait.
    Un soudain battement d’ailes. Oscar lève les yeux et voit une nuée de cygnes piquer à travers le ciel du soir. Une bruine se met à tomber ; le clapotis des gouttes se fait entendre sur les sacs en plastique qui jonchent le sol à ses pieds. Les éclats de verre d’un bocal brisé se mêlent à des sachets de pop-corn éventrés. À côté gisent une banane écrasée – la pulpe débordant de la peau – et un paquet de brownies maculé de sang.
    Ne devrait-il pas inspecter une dernière fois le coffre de la voiture pour en avoir le cœur net ?
    Du bout des doigts, il cherche la poignée. C’est une berline, une Volkswagen. Différente de sa BMW. La voiture dans laquelle ils s’étaient querellés, tentant de réparer les choses. Il avait tellement voulu rectifier le tir. Ses doigts glissent de gauche à droite à la recherche de la poignée. Il y a du sang partout sur l’insigne VW. Enfin, la voilà.
    — Papa ?
    Il s’immobilise. Il n’avait pas vu les enfants s’avancer prudemment sur les gravillons.
    — Elliot ?
    Son fils de neuf ans, en pyjama dans l’allée, est tout tremblant. Derrière lui se trouve Jess, sa fille de douze ans.
    — Ça fait un temps fou que t’es sorti, papa, dit Elliot.
    C’est plus une question qu’une affirmation.
    Jess, perplexe, ouvre de grands yeux innocents. Il la voit balayer du regard ce qui reste des courses répandues dans l’allée. Pas question que ses enfants apprennent ce qui vient de se passer. Il faut les protéger, coûte que coûte. Ces acouphènes qui le reprennent. Sa bouche dessine un sourire forcé, qu’il espère convaincant.
    Le visage de Jess devient livide à mesure qu’elle progresse vers lui. Il peine à supporter le bruit dans ses oreilles.
    — Qu’est-ce qu’il y a, Jess ?
    Il voit la bouche de sa fille bouger. Elle lui demande quelque chose.
    — Qu’est-ce que tu as dit ? crie-t-il.
    — Où est maman ? crie-t-elle à son tour.

     

    Alors, tentés?

  • C'est lundi que lisez-vous? #243

    c'est lundi que lisez vous.png

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog I believe in Pixie Dust.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    il était deux fois.jpg Histoire éternelle.jpg

    sauvage.jpg la vie est drole et belle à la fois.jpg

     

    lecture en cours.jpg

    profondeurs de l'océan.jpg

     

    mes prochaines lectures.jpg

    PAL ebook 1.jpg

    PAL ebook 2.jpg

    PAL ebook 3.jpg

    PAL papier 1.jpg

    PAL papier 2.jpg

    PAL papier 3.jpg

    PAL papier 4.jpg

    PAL papier 5.jpg

    Et vous, que lisez-vous?

  • Premières lignes #84

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.

    Cette semaine, je vous présente Apostasie de Vincent Tassy.

     

    apostasie.jpg

    Mon ombre.
    Ma pauvre ombre.
    Depuis le coucher du soleil, elle saigne. Et ça ne s’arrêtera plus. Mais d’où vient-il, tout ce sang ? De nulle part, sans doute. Des eaux noires d’une malédiction.
    Je ne pourrai plus sortir de chez moi, maintenant. Je m’en moque. Je vais peut-être me laisser mourir de faim. Me noyer. Est-ce que mon ombre saignera encore quand je serai mort ? Est-ce qu’elle pourra engloutir le monde ? Oui. Je crois bien. Je l’ai lu.
    On trouvera mon corps, la source de ce mal inconnu. On l’enterrera quelque part. On priera pour que des funérailles mettent fin à l’inondation. Mais le sang se répandra encore et encore ; partout dans la terre, depuis la racine poreuse de mon cercueil. Même dans l’obscurité de la tombe j’aurai toujours une ombre. Alors on étudiera les arcanes de ma dépouille pour neutraliser son fléau, on voudra me réduire en cendres, mais leurs ombres invisibles, même celles de mes chairs désintégrées, saigneront en averses éternelles. Dans des siècles, ou plus tôt, ou plus tard, mes ombres auront tout noyé.

    Je n’ignore plus les raisons de cette blessure indolore qui ne cicatrisera jamais. Ce sang, ce sang qui ne tarit pas, mon ombre ne l’aurait jamais versé si je n’avais pas été la proie des fleurs de la Sylve Rouge.
    À l’heure noire où mon ombre ruisselle je voudrais dire l’histoire des fleurs maudites, des amours maudites, des splendeurs maudites qui m’ont mené ici. Reclus dans mon taudis, à la lueur grise et fatiguée d’une ampoule nue, je voudrais une dernière fantaisie, raconter l’histoire d’Apostasie.
    Mon encre n’est pas enchantée. Mes mots n’auront pas d’énergie ; il n’y aura pas de miracle. Lorsqu’à la surface du monde il n’y aura plus que du sang, mes feuillets se ramolliront, et les souvenirs qu’ils renferment disparaîtront bêtement. C’est tout.
    Mais je dois faire vite. Bientôt, on frappera à ma porte ; ce sera quelqu’un qui passe près d’ici, et qui s’inquiète du liquide qui se faufile dans l’interstice.

     

    Alors, tentés?

  • Bilan du mois de décembre 2019

    Bilan lecture.jpg

    En décembre, j'ai lu 15 livres pour un total 4805 de  pages.

     

    Tout d'abord j'ai lu un SP

    mon étoile dans la nuit.jpg


    Ensuite, j'ai pioché dans ma PAL pour lire des livres qui entrent dans le Cold Winter Challenge
    #murder.jpg Blood Orange.jpg comment ne pas faire pitié à noel quand on est célibataire.jpg

    Danse avec les loups.jpg Défaillances.jpg je te ferai aimer noel.jpg

    la gourmandise est un joli défaut.jpg La princesse d'Athelia.jpg l'égarée.jpg

    n'écoute que moi.jpeg sous le gui.jpg un bucher sous la neige.jpg

    vilaine belle soeur.jpg le chagrin du roi mort.jpg


    Côté écran, si je n'ai vu qu'un film, je me suis rattrapée sur les séries.
    En effet, en film, j'ai vu
    une-aventure-de-cendrillon-un-souhait-de-noel-7180.jpg

    Et en série
    3414014.jpg Once_Upon_a_Time_Season_7.jpg 2749297.jpg
    J'ai vu la saison 2 de Balthazar, la saison 7 de Once Upon a Time et la saison 10 de Modern family

    the-crown-saison-3-affiche-us-1117954.jpg victoria saison 3.jpg
    Ensuite, je me suis tournée vers la monarchie anglaise, et j'ai regardé les saisons 3 de Victoria et The Crown

     

    Enfin, en achats et réceptions hors livres, avec Noël, j'ai été gâtée!


    Déjà, comme tous les mois, j'ai reçu ma box

    box décembre.JPG

    Et je me suis acheté un blender pour mes coloriages

    blender.JPG

     

    Pour Noël j'ai reçu pas mal de choses

    De ma mère et mon beau-père:

    noel maman 1.JPG

    noel maman 2.JPG


    De mon oncle et sa copine:

    noel eugenie et roland.JPG


    De ma marraine:

    noel marraine.JPG


    De Copine Marie:

    noel marie 2.JPG

    noel marie.JPG

    noel marie 3.JPG


    Et enfin, de mes copines Yas et Vio:

    noel yas et vio.JPG

    noel yas et vio 2.JPG


    Et voilà, c'est tout pour décembre (c'est déjà pas mal, hein?). Faut pas rêver, janvier sera nettement plus calme!

     

  • Book Haul décembre 2019

    book haul.jpg

     

    En décembre je suis toujours plus sage parce que j'ai ordre de ne pas toucher à ma wish list, mes achats sont donc limités!
    Et ce décembre n'a pas fait exception!

    En achat neuf, je n'ai acheté que deux livres que je n'avais pas ajouté à ma wish list

    amazon.JPG

    inceptio.JPG

     

    Ensuite, j'ai fait quelques achats d'occasion, les quatre me sont revenus en tout pour le prix d'un livre neuf

    J'en ai pris un sur la marketplace d'amazon
    amazon 2.JPG

    Et les trois autres sur Rakuten

    priceminister 1.JPG

    priceminister 2.JPG

    priceminister 3.JPG


    Au début du mois, j'ai remporté un livre à la masse critique de Babelio

    masse critique.JPG

    Et enfin j'ai reçu, deux livres pour Noël:

    Un de ma copine Marie
    noel marie.JPG 

    Et un des mes copines du Grand Nord, Yas et Vio (comprendre qu'elles vivent au nord de la Durance)
     noel yas et vio.JPG


    Et voilà, 9 petits livres dont un tiers que je n'ai pas acheté et les deux tiers de ceux que j'ai acheté en occasion.
    En revanche, janvier, ça va pas être pareil!!

     

  • Les sorties du mois #51

    janvier.jpg

    Chaque mois voit son lot de sorties, que ce soit en livres ou en films. 
    Chaque 1er mercredi du mois, je vous donnerai les sorties, parmi celles qui ont retenues mon attention.
    Voyons ce qui nous attend d'intéressant ce mois-ci!

     
    Que ce soit les livres ou les films, je vous laisse aller sur booknode ou allociné pour découvrir résumés et/ou bandes annonces.

     

    sorties du mois livres.jpg

    Mangas

    minuscule-tome-7-1180987.jpg

     

    Romans

    celle-qui-pleurait-sous-l-eau-1277008.jpginterfeel-tome-2-les-resistants-1271053.jpgla-fileuse-d-argent-1277037.jpg

    le-jour-de-nos-adieux-1271937.jpgle-serment-d-andrew-1127436.jpgles-soeurs-de-la-lune-tome-14-autumn-whispers-1272455.jpg

    le-suspect-1270011.jpgles-veuves-de-malabar-hill-1255243.jpglou-apres-tout-tome-3-la-bataille-de-la-douceur-1271948.jpg

    semblables-tome-2-1216316.jpg

     

    sorties du mois films.jpg

    0002860.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 1664513.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 2332513.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    3027567.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 4266494.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 5505683.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg


    Et vous? Vous avez repéré des sorties intéressantes pour ce mois de janvier?

  • C'est lundi que lisez-vous? #242

    c'est lundi que lisez vous.png

     

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog I believe in Pixie Dust.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    La vallée des Carnutes.jpg Assassins - Les Psychopathes célèbres.jpg La surprise de noël.jpg

    Les dieux déchus.jpg Un palais de glace et de lumière.jpg

     

    lecture en cours.jpg

    il était deux fois.jpg

     

    mes prochaines lectures.jpg

    PAL ebook 1.jpg

    PAL ebook 2.jpg

    PAL ebook 3.jpg

    PAL papier 1.jpg

    PAL papier 2.jpg

    PAL papier 3.jpg

    PAL papier 4.jpg

    PAL papier 5.jpg

     

    Et vous, que lisez-vous?

  • Premières lignes #83

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.
    Pour ma part, j’ai décidé de vous faire découvrir mes coups de cœurs !

     

    Cette semaine, je vous présente The wicked deep de Shea Ernshaw

    the wicked deep.jpg

     

    LA MER

    Trois sœurs arrivèrent à Sparrow, dans l’Oregon, en 1822, après avoir débarqué du Lady Astor, un navire qui faisait commerce de fourrure et qui coula dans le port cette même année, juste au-delà du cap.
    Ces trois sœurs furent parmi les premières à s’installer dans la ville côtière tout juste fondée, dans ce nouveau territoire qu’elles parcouraient comme des oiseaux à fines pattes, cheveux caramel ondoyant au vent et peau pastel. Elles étaient belles – trop belles, diraient plus tard les gens de la ville. Marguerite, Aurora et Hazel tombaient souvent amoureuses, mais rarement des hommes qu’il fallait – plutôt de ceux dont le cœur appartenait déjà à quelqu’un. C’étaient des séductrices, des tentatrices auxquelles les hommes ne parvenaient pas à résister.
    Mais pour les habitants de Sparrow, elles étaient bien davantage. Ils pensaient qu’elles étaient des sorcières qui jetaient des sorts aux hommes pour les rendre infidèles.
    Et c’est ainsi qu’à la fin du mois de juin, alors que la lune n’était plus qu’un éclat ténu dans le ciel couvert, on attacha des pierres aux chevilles des trois sœurs et on les jeta dans l’océan juste au-delà du cap, où elles sombrèrent et se noyèrent. Tout comme le navire sur lequel elles étaient arrivées.


    UN

    J’ai une vieille photo noir et blanc, qui date des années 1920, où l’on voit une femme dans un cirque ambulant, flottant dans un énorme aquarium rempli d’eau ; ses cheveux clairs tourbillonnent autour de sa tête et ses jambes sont dissimulées dans une fausse queue de sirène, faite de tissu et de fil métalliques pour donner l’illusion des écailles. Fine et angélique, les lèvres étroitement serrées, elle retient sa respiration dans l’eau glaciale. Devant la cuve en verre, des hommes la contemplent comme s’il s’agissait d’une véritable sirène. Si facilement dupés par ce spectacle.
    Je repense à cette photographie chaque printemps, quand, à travers la ville, les murmures se réveillent au sujet des trois sœurs qui ont été noyées de l’autre côté de l’embouchure du port, après l’île Lumière, où je vis avec ma mère. J’imagine les trois jeunes femmes flottant en délicats fantômes sous la surface de l’eau et ses ombres obscures, préservées, versatiles, tout comme la sirène de foire. Est-ce qu’elles ont lutté pour rester hors de l’eau, deux cents ans plus tôt, quand on les a jetées dans les profondeurs, ou est-ce qu’elles ont laissé le poids de chacune des pierres les entraîner au fond du Pacifique glacé ?
    Un brouillard matinal, sombre et humide, glisse au-dessus de l’océan entre l’île Lumière et la ville de Sparrow. L’eau est calme alors que je descends vers le ponton. Je commence à détacher le skiff – un bateau à fond plat avec deux banquettes et un moteur hors-bord. Ce n’est pas l’idéal pour manœuvrer dans les tempêtes ni les bourrasques, mais ça suffit amplement pour des allers-retours en ville. Otis et Olga, les deux chats roux tigrés qui ont mystérieusement fait leur apparition sur l’île il y a deux ans alors qu’ils n’étaient que des chatons, m’ont suivie jusqu’au bord de l’eau, miaulant derrière moi comme s’ils pleuraient mon départ. Je pars tous les matins à cette heure-ci, traversant la baie avant que la sonnerie n’annonce le début des cours – économie mondiale, matière qui ne me servira jamais – et, tous les matins, ils m’accompagnent jusqu’au ponton.
    La lumière intermittente du phare balaie l’île et, à un moment, passe sur une silhouette qui se tient sur la rive rocheuse à l’ouest, au sommet de la falaise : ma mère. Les bras croisés, son buste fragile bien enveloppé dans son pull beige à mailles côtelées, elle scrute l’immense Pacifique comme tous les matins, attendant quelqu’un qui ne reviendra jamais : mon père.
    Olga se frotte contre mon jean, arrondit son maigre dos et lève la queue, essayant de m’amadouer pour que je la prenne dans les bras, mais je n’ai pas le temps. Je relève la capuche de mon ciré bleu marine, monte dans le bateau et tire la ficelle du moteur jusqu’à ce qu’il s’anime en crachotant, puis j’engage le bateau dans le brouillard. Je ne vois ni la rive ni la ville à travers la couche d’humidité opaque, mais je sais qu’elles sont là.

     

    Alors, tentés?

  • Bilan des films de l'année 2019

    faire-le-bilan-2013-580x333__npomel.jpg

     

    Je suis encore loin de mon objectif qui est de voir un film par semaine. Mais le nombre de films vus cette année est plus important que celui de l'année dernière: 32 (contre 25 l'année dernière)
    Et en plus, cette année, je n'ai eu aucune déception, mais plusieurs coup de cœur, que je vous indique après la liste!

     

    01 - Hotel Transylvanie

    02 - Descendants

    03 - Pirates des caraïbes 5: La vengeance de Salazar

    04 - Descendants 2

    05 - Le mariage de Raiponce

    06 - Deux gouttes d'eau

    07 - Père et fille

    08 - Hotel Transylvanie 2

    09 - Célimène et le Cardinal

    10 - Hôtel Transylvanie 3

    11 - Les animaux fantastiques 2: Les crimes de Grindelwald

    12 - Le plan B

    13 - Iron man

    14 - Dragons 2

    15 - Jurassic World 2: Fallen Kingdom

    16 - Numéro 4

    17 - L'incroyable Hulk

    18 - Dragons 3

    19 - Mission Impossible 4: Protocole fantôme

    20 - Le retour de Mary Poppins

    21 - Mission impossible 6: Fallout

    22 - Iron man 2

    23 - Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu

    24 - Le crime de l'Orient Express

    25 - Descendants 3

    26 - Bird Box

    27 - Edward aux mains d'argent

    28 - Un mariage de princesse

    29 - La gloire de mon père

    30 - Gremlins

    31 - Beetlejuice

    32 - Une aventure de Cendrillon: Un souhait de Noël

     

     

    Coup de coeur.jpg

    celimene et le cardinal affiche.jpg hotel transylvanie affiche.jpg jurassic world 2 affiche.jpg

    La gloire de mon père affiche.jpg Les animaux fantastiques 2 affiche.jpg Père et fille affiche.jpg

     

    Comme toujours, la plupart de ces films sont chroniqués sur le blog, et si ce n'est pas le cas, ça ne saurait tarder.

    Je vous souhaite d'excellents visionnages en 2020!