Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rendez-vous livresques

  • Premières lignes #121

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.

    Cette semaine, je vous présente Too late de Colleen Hoover

    Too late.jpg

    Des doigts tièdes entrelacent les miens, enfonçant davantage mes mains dans le matelas. J’ai les paupières trop lourdes pour les rouvrir tellement je manque de sommeil, cette semaine. Ce mois-ci, devrais-je dire.

    Ou plutôt toute cette putain d’année !

    Dans un gémissement, j’essaie de resserrer les jambes mais je n’y arrive pas. Je sens trop de pression partout. Sur ma poitrine, contre ma joue, entre mes cuisses. Il me faut plusieurs secondes pour dégager ma conscience de sa brume de sommeil, mais je suis assez consciente pour savoir ce qu’il est en train de faire. Je murmure d’un ton irrité :

    – Asa. Lâche-moi.

    Il pousse à plusieurs reprises tout le poids de son corps sur le mien, geignant contre mon oreille, me griffant la joue de sa barbe matinale.

    – J’ai presque fini, chérie, souffle-t-il.

    J’essaie de dégager mes mains mais il les serre trop fort, me rappelant que je ne suis qu’une prisonnière dans mon propre lit, qu’il est le gardien de la chambre. Asa m’a toujours fait sentir que mon corps était à sa disposition. Il n’est pas méchant pour autant, il n’utilise jamais la force, mais il a continuellement envie de moi, et ça commence à m’exaspérer.

    Comme en ce moment.

    À six heures du matin.

    Le soleil vient de se lever, un rayon passe sous la porte ; Asa vient à peine de se coucher après la fête d’hier soir. Seulement moi, j’ai cours dans moins de deux heures. J’aurais préféré ne pas être réveillée de cette façon, après tout juste trois heures de sommeil.

    J’enroule les jambes autour de sa taille, en espérant lui donner l’impression que je prends du plaisir aussi. Dès que je me montre un peu intéressée, il termine plus vite.

    Il empaume mon sein droit et je laisse échapper le gémissement qu’il attend, à l’instant où il se met à trembler contre moi.

    – Merde ! grogne-t-il en enfouissant le visage dans mes cheveux.

    Maintenant, il oscille légèrement sur moi. Au bout de quelques secondes, il s’effondre dans un profond soupir, puis m’embrasse sur la joue et roule vers sa place sur le lit. Il se lève, ôte le préservatif, qu’il jette dans la poubelle, puis attrape une bouteille d’eau sur la table de nuit, la porte à sa bouche tout en promenant ses yeux sur mon corps dénudé. Ses lèvres s’étirent en un sourire indolent.

    – Ça me plaît de penser que je suis le seul à pénétrer là-dedans.

    Il avale les dernières gorgées, debout, nu, à côté du lit. Difficile d’accepter ses compliments quand il surnomme mon corps « là-dedans ».

    Il est séduisant mais est loin d’être parfait. En fait, il n’a que des défauts, il est juste beau mec. Et aussi frimeur, susceptible, parfois difficile à gérer. Sauf qu’il m’aime. Il m’adore. Et je mentirais si je disais que je ne l’aime pas. Il y a tant de choses en lui que je voudrais changer si je le pouvais mais, pour le moment, je n’ai que lui, alors je m’en accommode

     

    Alors, tentés?

  • C'est lundi que lisez-vous? #279

    c'est lundi que lisez vous.png

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog I believe in Pixie Dust.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    La Malédiction d'être fille.jpg Sorcière de Chair.jpg une cosmologie de monstres.jpg

    La magie du cinéma, tome 4.jpg Arte T01.jpg

    lecture en cours.jpg

    Equatoria, les grandes découvertes.jpg

    mes prochaines lectures.jpg

    ebook 1.jpg

    ebooks 2.jpg

    papier 1.jpg

    papier 2.jpg

    papier 3.jpg

    papier 4.jpg

    papier 5.jpg

    Et vous, que lisez-vous?

  • Premières lignes #120

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.

    Cette semaine, je vous présente Fragiles de Sarah Morant

    Fragiles.jpg

    Douze ans plus tôt
    Gabriel sourit à la fillette et réajusta le coussin rose sous sa tête, prenant garde de ne pas accrocher ses longs cheveux blonds. Elle était si fragile.

    — Tu as appris à lire aujourd’hui ?

    — Oui, mais tu es trop petite pour comprendre, Evangeline, rétorqua le petit garçon en souriant doucement.

    — Mais non, Gaby, j’ai quatre ans, protesta-t-elle en montrant quatre petits doigts, si fins que le garçon les aurait brisés d’une main.

    Il ébouriffa ses cheveux de blé alors qu’elle déformait légèrement les phrases, ne prononçant pas suffisamment les lettres sifflantes. Il aimait Evangeline. C’était incontestable et profondément ancré en lui. Impossible, pour un enfant d’un tel âge. Mais Gabriel avait depuis longtemps compris que rien n’était réellement impossible. Alors il lui promit de lui expliquer sa leçon le lendemain soir, parce que après tout il lui avait déjà appris à écrire son prénom et celui de sa poupée.

    — Dis, Gaby, maman sera là demain ?

    Son cœur se tordit alors que lui aussi il voulait voir sa maman. Il voulait qu’elle le prenne dans ses bras et qu’elle l’emmène très loin d’ici. Ils partiraient à trois, avec Evangeline, et ils mangeraient des glaces sur la plage. C’était un rêve qu’il faisait la plupart des nuits.

    Toutefois, il n’était pas bête, même si son père lui répétait souvent le contraire. Il savait que, parfois, les grandes personnes s’en allaient.

    Et que, parfois, elles ne revenaient pas.

    Il ne voulait pas dire cela à son Evy. À la place, il prit Carla, sa poupée fétiche, et détourna son attention des sombres pensées qui la guettaient.

    Evangeline n’avait que quatre ans, c’était si facile pour elle d’oublier. Gabriel en avait deux de plus, et pourtant il avait déjà l’impression d’être un adulte.

    Il attendit patiemment qu’elle s’endorme et, alors, il se glissa hors du lit pour rejoindre sa propre chambre. Il n’aimait pas la laisser seule, mais il savait aussi qu’elle ne risquait rien pour l’instant.

    L’enfant marcha sur la pointe des pieds, prenant garde de ne pas glisser à cause de ses chaussettes et d’éviter les trois lattes grinçantes du parquet. Avant de refermer la porte et de se fondre dans l’obscurité du couloir, il se retourna sur la petite silhouette endormie. Lui-même avait du mal à atteindre la poignée de la porte.

    — Si personne ne vient nous chercher, moi je serai là. Je t’emmènerai avec moi et on partira loin, très loin. Au Pays imaginaire pour rencontrer Peter Pan, dans la forêt avec Blanche-Neige ou dans l’océan d’Ariel pour danser avec elle et Sébastien. Je te protégerai quoi qu’il arrive et tu verras, on sera super heureux à deux, souffla-t-il à mi-voix, même si la petite poupée endormie ne pouvait pas l’entendre.

    C’étaient des paroles lourdes pour un petit garçon et, plus encore, c’était une promesse.

    Mais Gabriel ne savait pas, à l’époque, qu’il serait incapable de la tenir.

     

    Alors, tentés?

     

  • C'est lundi que lisez-vous? #278

    c'est lundi que lisez vous.png

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog I believe in Pixie Dust.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    Verveine et l'équinoxe d'automne.jpg Les larmes rouges.jpg

    Ok, je n'ai lu que deux livres, mais j'ai une excuse: 1784 pages rien que pour les larmes rouges!!

    lecture en cours.jpg


    La Malédiction d'être fille.jpg Sorcière de Chair.jpg 

    mes prochaines lectures.jpg

    ebook 1.jpg

    ebooks 2.jpg

    papier 1.jpg

    papier 2.jpg

    papier 3.jpg

    papier 4.jpg

    papier 5.jpg

    Et vous, que lisez-vous?

     

  • Premières lignes #119

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèque. La liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.

    Cette semaine, je vous présente Au bois dormant de Christine Feret-Fleury

    Au bois dormant.jpg

    — Je suis là, Ariane.

    Voix de soie, à peine plus qu’un murmure. Si sonore, pourtant. Elle semblait venir de tous les angles de la pièce. Du miroir qui surmontait la petite table. Des rideaux. Du lit aux draps bien tirés. Si blancs, dans la pénombre. Si blancs…

    — Je t’attendais. Bientôt, Ariane, tu pourras te reposer. Pour toujours.

    Ariane s’immobilisa, à peine essoufflée. Elle avait monté l’escalier marche après marche, comme portée par un rêve ou un pressentiment. Avait-elle réellement entendu un appel ? Ressenti l’urgence d’y répondre ? Son esprit effleura la question. L’abandonna. Dans quelques instants, rien de tout cela n’aurait plus d’importance.

    La peur, sa compagne familière depuis tant de mois, l’avait quittée. L’émotion qui la submergeait ressemblait à du soulagement. Sa fuite avait pris fin. Comme le chuchotait l’ombre, elle allait connaître un repos que nul ne viendrait troubler. Profond. Éternel.

    Un froissement. Léger. Dans la salle de bains, une lampe venait de s’allumer. La lumière dessinait les contours de la porte. Quelqu’un respirait, là, derrière le battant de bois décoré de moulures. L’attendait. Depuis le jour de sa naissance, il l’attendait. Il l’avait, de loin ou de près, regardée grandir. Venir à lui.

    Et il était là pour cueillir sa proie.

    Le Rouet. Ariane croyait tout savoir de lui. Tout ce que la presse avait rapporté, de meurtre en meurtre, la mise en scène méticuleusement construite autour des jeunes filles qu’il sacrifiait à sa folie, son souci excessif du détail, le papier crème des lettres qu’il envoyait aux familles, la rose épanouie glissée entre les doigts raidis, la piqûre à l’index gauche, les ronces coupées, le parfum qui s’attardait longtemps dans les pièces où les cadavres attendaient d’être découverts.

    Le Tueur invisible. On ne le voyait jamais ni entrer ni sortir. Il apparaissait, accomplissait son œuvre de mort, puis se volatilisait.

    Un fantôme.

    D’innombrables suspects avaient été interrogés. Trois psychiatres, spécialisés dans les pathologies criminelles, avaient étudié son cas. Leurs conclusions se contredisaient. Le Rouet ne se laissait ni prendre, ni cerner. Créature aux masques multiples, menteur de génie, caméléon.

    Personne n’avait jamais vu son visage. Sauf ses victimes.

    La respiration d’Ariane, à présent, était lente et régulière. Presque paisible. Elle regardait, comme fascinée, le bouton de la porte.

    Qui tournait.

    Un déclic presque imperceptible : le pêne venait de glisser hors de sa gâche. Le rai de lumière s’épaissit. La porte s’ouvrait, lentement, si lentement.

    Ariane se mordit la lèvre pour ne pas gémir. Qu’on en finisse, avait-elle envie de crier.

    Viens, maintenant.

    Viens.

    — Ariane. Comme tu es belle, mon enfant.

    Toujours la même voix basse et douce, émanant cette fois d’une source unique, silhouette enveloppée d’une longue cape, plus noire dans son auréole de clarté. Ariane plissa les yeux, cherchant à deviner les traits du visage noyé dans l’ombre du capuchon.

    Au-dehors, les bruits de la ville n’étaient plus perceptibles. Le fleuve, pourtant, sortait de sa gangue de glace, qui craquait ; des blocs, détachés, se heurtaient avec de sourdes explosions. Le printemps était là, aux portes de la forêt. Un printemps qu’elle ne verrait pas.

    Le Rouet se pencha. Alluma une lampe placée sur un guéridon. Se redressa. Rejeta son capuchon.

    Les traits d’Ariane se figèrent. Une lueur d’incompréhension naquit dans son regard. Puis disparut.

    Elle fit un pas en avant.

    Les mains ouvertes, tendues.

    Souriante.

     

    Alors, tentés?

  • C'est lundi que lisez-vous? #277

    c'est lundi que lisez vous.png

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog I believe in Pixie Dust.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    (V)ivre.jpg La fille derrière le miroir.jpg

    les soeurs de la lune T14.jpg sott.jpg

    lecture en cours.jpg

    Verveine et l'équinoxe d'automne.jpg

    mes prochaines lectures.jpg

    ebook 1.jpg

    ebooks 2.jpg

    papier 1.jpg

    papier 2.jpg

    papier 3.jpg

    papier 4.jpg

    papier 5.jpg

    Et vous, que lisez-vous?

  • Premières lignes #118

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.

    Cette semaine, je vous présente Arrêt d'urgence de Belinda Bauer

    Arret d'urgence.jpg

    Il faisait tellement chaud dans la voiture que l’odeur des sièges donnait l’impression qu’ils étaient en train de fondre. Jack était en short, et à chaque fois qu’il desserrait les jambes, elles faisaient un bruit de scotch qu’on décolle.

    Pas un souffle d’air ne passait à travers les vitres baissées : on n’entendait que le grésillement de petits insectes, comme le froissement d’un papier ancien. Tout là-haut était suspendu un unique lambeau de nuage, tandis qu’un avion invisible laissait une traînée de craie dans le ciel d’un bleu éclatant.

    Des gouttes de sueur ruisselaient sur la nuque de Jack, il ouvrit la portière d’un geste brusque.

    — Non ! protesta Joy. Maman a dit de rester dans la voiture !

    — Mais je ne pars pas ! répliqua-t-il. J’essaie juste de me rafraîchir un peu.

    L’après-midi était calme et il n’y avait pas beaucoup de circulation, mais à chaque fois qu’une voiture passait, la vieille Toyota vibrait un peu.

    Quand c’était un camion, elle vibrait beaucoup.

    — Ferme la porte ! ordonna Joy.

    Jack s’exécuta avec un tss… tss d’agacement. Joy en faisait des tonnes. À neuf ans, elle ne cessait de passer du rire aux larmes… quand elle ne chantait pas. En général, elle obtenait ce qu’elle voulait.

    — Ça fait combien de temps, maintenant ? demanda-t-elle en pleurnichant.

    Jack regarda sa montre. Il l’avait eue en cadeau pour son dernier anniversaire – celui de ses onze ans – alors qu’il avait demandé une PlayStation.

    — Vingt minutes, répondit-il.

    Il mentait. Cela faisait près d’une heure que le moteur avait toussoté et que la voiture avait fait une embardée, avant de s’arrêter en crissant sur la bande d’arrêt d’urgence de la M5, l’autoroute du Sud. Plus d’une demi-heure s’était donc écoulée depuis que leur mère les avait laissés là pour partir à la recherche d’un téléphone d’urgence.

    Restez dans la voiture. Je ne serai pas longue.

    Eh bien, si ; elle était longue, justement, et l’irritation de Jack monta d’un cran – comme toujours quand sa mère se retrouvait dans une situation que son père aurait mieux gérée. Papa aurait su ce qui n’allait pas avec la voiture. Il n’aurait pas vidé la batterie en essayant de redémarrer mille fois la voiture. Il aurait eu un téléphone portable et n’aurait pas été obligé de remonter la route à pied comme un homme des cavernes pour trouver un téléphone d’urgence.

    Merry se mit à chouiner en se tortillant dans son siège auto. Le soleil lui piquait les yeux.

    Joy se pencha et lui remit sa tétine dans la bouche.

    — Merde, qu’est-ce qu’il fait chaud, lâcha Jack.

    — Tu as dit « merde ». Je le dirai à Maman, fit Joy – mais sans sa conviction habituelle.

    La chaleur anéantissait toute conviction.

    Une chaleur écrasante.


    Alors, tenté?

  • Book Haul Août 2020

    book haul.jpg

    Ce mois-ci j'ai enfin pu récupérer plusieurs commandes passées ces derniers mois en plus de ce que j'ai effectivement acheté en août (et j'ai même pas commencé à me pencher sur la rentrée littéraire)

    Commençons par les achats les plus anciens que j'ai récupéré ce week-end.

    D'abord une commande Gibert
    gibert 2.JPG

    Ensuite un livre des éditions Inceptio qui aura joué les touristes avant de finir par arriver à bon port
    inceptio.JPG


    Enfin, ma commande France Loisirs du trimestre dernier (et que je récupère alors qu'il est déjà temps de passer la prochaine!)

    france loisirs.JPG


    Ce mois-ci, j'ai également reçu (bien que laborieusement) quelques commandes

    Une commande Gibert (oui encore ^^, mais des occasions cette fois!)
    gibert 1.JPG


    Et j'ai profité que mon porte-monnaie Rakuten s'était un peu rempli, j'ai pris cette trilogie que je voulais depuis longtemps
    rakuten.JPG


    Enfin un book haul digne de ce nom!! Bon par contre, j'ai plus de place dans ma Biblio-Pal, alors je vais essayer d'en lire un peu avant d'en racheter (enfin, je vais essayer ^^)

     

  • Bilan du mois d'août 2020

    Bilan lecture.jpg

    En août, j'ai lu 17 livres dont 1 manga et 16 romans pour un total de 6455 pages

     

    En manga j'ai lu
    bride stories T11.jpg


    En roman, j'ai lu
    bambi.jpg Cell 7.jpg chatiments.jpg

    coup d'état.jpg Cueilleuse de thé.jpg fleur du desert.jpg

    Je miaule si je veux.jpg La meute du phénix T04.jpg La vie de A à Z.jpg

    Le garçon en pyjama rayé.jpg le jardin des secrets.jpg le sel de nos larmes.jpg

    Lt eve Dallas T38.jpg un ex envahissant.jpg Un petit carnet rouge.jpg

    Une poignée de vie.jpg

     

    Côté écran, j'ai regardé quelques séries
    veronica mars S1.jpg téléchargement.jpg

    Once_Upon_a_Time_in_Wonderland.jpg 2132524.jpg

     

    Et enfin, je me suis un poil lâchée sur les achats hors livres

    J'ai acheté un petit marque-page rigolo
    DSCF2526.JPG

    En place, ça donne ça:
    DSCF2529.JPG


    Sur le même site (Autour du livre), j'ai eu un tote bag en cadeau et j'ai choisi ce modèle:
    DSCF2545.JPG


    Sur la boutique de Margaux, j'ai pris des stickers:
    stickers margaux.JPG


    J'ai pris également des stickers et des stabilos pastel sur le site Journaling.

    Ils ont des trucs sympa, mais ne tiennent pas les délais annoncés et ne prennent pas la peine de répondre aux messages (bien qu'ils débitent la carte immédiatement à la commande). Je ne dirais pas que je ne les recommande pas, mais armez vous de patience et ne comptez pas sur un service après vente efficace.
    DSCF2575.JPG

    Ensuite, je suis allée sur la boutique Etsy de Le prince au petit pois et j'ai commandé plein de jolies choses
    DSCF2562.JPG
    DSCF2563.JPG

    Et en plus de ma commande, j'ai eu plein de cadeaux en plus
    cadeaux.JPG


    Grace à un nouveau code promo de Maud Bettina-Marie (sur instagram, mais je vous mets sa chaîne youtube), j'ai fais une commande  sur Mermaid:
    DSCF2554.JPG


    Enfin, grâce (ou à cause... oui, plutôt à cause) à Manon, de la chaîne vibration littéraire, j'ai découvert la collection Disney Castle (bon j'ai raté le 1er, celui de Cendrillon) qui sont de superbes carnets que je compte bien essayer de tous me procurer!
    DSCF2570.JPG

     

    Ah quand je dis que je me suis lâchée, hein!
    C'est tout pour ce mois-ci, on se retrouve le mois prochain pour le bilan de septembre.

  • Les sorties du mois #57

    septembre.jpg

    Chaque mois voit son lot de sorties, que ce soit en livres ou en films. 
    Chaque 1er mercredi du mois, je vous donnerai les sorties, parmi celles qui ont retenues mon attention.
    Voyons ce qui nous attend d'intéressant ce mois-ci!

     
    Que ce soit les livres ou les films, je vous laisse aller sur booknode ou allociné pour découvrir résumés et/ou bandes annonces.

     

    sorties du mois livres.jpg

    Les mangas

    bride-stories-tome-12-1377827.jpg cleopatre-1328240.jpg isabella-bird-femme-exploratrice-tome-6-1387558.jpg

    minuscule-tome-7-1180987.jpg napoleon-1359295.jpg

     

    Les BD

    princesse-sara-tome-13-l-universite-volante-1367670.jpg yaga-1373641.jpg

     

    Les romans

    alienor-d-aquitaine-tome-2-l-automne-d-une-reine-1353937.jpgamerican-royals-tome-2-1307750.jpgcomme-des-sauvages-1381514.jpg

    de-soleil-et-de-sang-1380510.jpg impasse-des-demoiselles-1380940.jpg le-prince-cruel-1276506.jpg

    le-royaume-assassine-1321907.jpg les-enfants-du-silence-1362163.jpg les-noces-mecaniques-1372693.jpg

    mysteres-a-riddling-woods-1381660.jpg rebecca-kean-tome-7-akhmaleone-1384531.jpg rose-rage-1358186.jpg

    rozenn-integrale-1372185.jpg une-vie-de-mensonges-1355499.jpg viole-1356255.jpg

    vow-of-thieves-1390509.jpg mille-lions-1374483.jpg sorcery-of-thorns-1330137.jpg

     

    sorties du mois films.jpg

    0499690.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 0785313.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 1177174.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    1439095.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 3233553.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 5046332.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

    5724493.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

     

    Et vous? Vous avez repéré des sorties intéressantes pour ce mois de septembre?