Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rendez-vous livresques

  • C'est lundi que lisez vous? #169

    c'est lundi que lisez vous.png

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    charley davidson T12.jpg coupable.jpg emprise.jpg

    On ne meurt pas la bouche pleine.jpg Juste avant le bonheur.jpg

     

    lecture en cours.jpg

    Crime et imposture pavé.jpg

     

    mes prochaines lectures.jpg

    irrésistible T04.jpg Là où elle repose.jpg le chant de la meute T4.jpg

    Le chaperon rouge.jpg Prise au piège.jpg

     

    Et vous, que lisez-vous?

  • Premières lignes #12

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.
    Pour ma part, j’ai décidé de vous faire découvrir mes coups de cœurs !

     

    Cette semaine, je vous présente Tornade de Jennifer Brown dont vous pouvez lire le résumé et ma chronique ICI

     

    tornade.jpg

    Marine voulait à tout prix m’apprendre sa danse préférée, le swing de la côte Est. C’était son rêve, son unique objectif dans la vie. Elle passait son temps à me tirer par le bras ou à se placer debout devant la télé, les mains sur les hanches, avec son vernis à ongles pailleté et son tutu de petit rat rose qui frémissait.
    – Allez, Jersey, viens, on va rigoler. Tu vas adorer, Jersey ! Tu m’entends ? Jerseeey !
    Elle avait appris à danser le swing au cours de Miss Janice. Techniquement parlant, ce n’est pas un numéro de danse qu’elles étaient censées répéter, mais un soir, Janice était d’humeur nostalgique, et elle avait mis un CD de swing avant de leur montrer les mouvements. Marine avait adoré.
    Elle passait des heures à compter ses pas en enlaçant un cavalier imaginaire avec ses petits bras potelés de gamine de cinq ans et ses boucles brunes qui sautillaient à un rythme qu’elle était seule à entendre tandis qu’elle fredonnait les quelques mesures dont elle se souvenait.
    Elle voulait absolument que je sois son cavalier. Elle m’imaginait déjà en train de lui saisir les poignets, de la balancer entre mes deux jambes et de la projeter dans les airs avant de la rattraper, et à la fin, faisant la révérence dans un costume assorti face au public.
    – Pas tout de suite, Marine, lui répondais-je.
    J’étais toujours absorbée par la télé, par mes devoirs ou par les SMS que j’envoyais à mes meilleures amies, Jane et Dani, pour me plaindre des petites sœurs – de vraies pestes, surtout celles qui pensent que la seule chose qui compte, c’est le swing de la côte Est.
    Marine vivait en justaucorps, et j’avoue qu’elle en avait une collection impressionnante. Certains étaient à paillettes, d’autres en velours, certains ressemblaient à des smokings, d’autres étaient tout simples, mais aux couleurs de l’arc-en-ciel. Elle les portait jusqu’à ce qu’ils soient tellement étroits que ses petites fesses ressortaient et les hauts en résille avaient des trous assez larges pour y passer le poing. Maman était obligée de les jeter discrètement quand elle n’était pas là et d’en acheter de nouveaux pour les remplacer en douce.
    Le jour où Marine est entrée en maternelle, nous nous sommes demandé si elle exigerait de porter des justaucorps, ne sachant comment elle réagirait si sa maîtresse refusait. Nous redoutions ce que j’appelais la Débâcle, les caprices le matin avant de sortir, les ultimatums…
    Car elle mettait des justaucorps partout. Dans la maison, pour aller faire des courses, au lit.
    Et bien entendu, en cours de danse.
    Même le jour de la tornade, elle en portait un : un justaucorps orange mandarine, avec des bandes de velours noires sur le côté et une rangée de pierreries autour du cou. Je m’en souviens parce que c’est celui qu’elle avait quand elle m’a demandé de danser le swing de la côte Est avant d’aller à son cours ce jour-là.
    – Je vais te montrer, m’a-t-elle dit, pleine d’espoir, sautillant sur la pointe des pieds près du canapé où j’étais affalée à regarder une publicité pour une voiture – comme si un jour j’aurais de quoi m’acheter une voiture.
    – Non merci. Pousse-toi, tu me caches l’écran.
    Elle avait une tache de couleur sur la joue – la trace d’une friandise sucrée –, et les mèches autour de son visage avaient l’air collantes. Sans doute une glace Popsicle. C’était à la fin du mois de mai et il faisait assez chaud pour avoir envie d’une Popsicle. L’école finissait la semaine suivante et officiellement, j’entrais en terminale.
    Elle s’est penchée vers moi en vrillant ses petits doigts potelés – et collants – dans mon épaule.
    – On s’en fiche, de la pub. Allez, lève-toi. Je vais te montrer.
    – Non merci, Marine, ai-je grogné en tapotant sur ma chemise à la hauteur de l’épaule.
    Elle a commencé à sauter devant moi et à répéter en hurlant stplaîtstplaîtstplaît, quand soudain j’ai crié :
    – Non ! Je n’en ai aucune envie ! Fous le camp !
    Elle s’est figée en boudant, relâchant la lèvre inférieure comme les enfants prêts à éclater en sanglots, mais elle n’a rien dit. Pas un mot. Pas un pleur. Pas de crise. Elle a cligné de l’œil et s’est détournée, les pierres de son justaucorps reflétant soudain la lumière de l’écran de télévision. Je l’ai entendue entrer dans la chambre de maman et parler avec elle. Peu après elles sont parties pour son cours de danse. Ouf, je pouvais souffler.
    Je l’adorais, Marine.
    Je l’adorais, ma petite sœur.
    Mais dans les jours qui ont suivi, combien de fois ce Fous le camp ! est revenu hanter mes nuits. Je revoyais sa lèvre qui tremblait. Je revoyais le lent clignement de ses grands yeux de fée. Je la revoyais s’éloigner sur la pointe des pieds, brusquement aveuglée par l’éclat des paillettes de son justaucorps.

     

    Alors, tenté?

  • C'est lundi que lisez vous? #168

    c'est lundi que lisez vous.png

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    Le procès.jpg 84 charing cross road.jpg Les diamants du passé.jpg

    une irrésistible envie de dire oui.jpg Son dernier souffle.jpg Dans l'ombre de la clairière.jpg

     

    lecture en cours.jpg

    Je commence le French Read-a-Thon avec:

    charley davidson T12.jpg

     

    mes prochaines lectures.jpg

    Avec le French Read-a-Thon cette semaine, j'ai mis de côté ma petite PAL pour la remplacer par une PAL spéciale!

    coupable.jpg emprise.jpg Juste avant le bonheur.jpg

    La fille du rivage.jpg Les lions du Panshir.jpg On ne meurt pas la bouche pleine.jpg

     

    Et vous? Que lisez-vous?

  • Premières lignes #11

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.
    Pour ma part, j’ai décidé de vous faire découvrir mes coups de cœurs !

     

    Cette semaine, je vous présente Nos étoiles contraires de John Green dont vous pouvez lire le résumé et ma chronique ICI

    nos etoiles contraires.jpg

    L'année de mes dix-sept ans, vers la fin de l’hiver, ma mère a décrété que je faisais une dépression. Tout ça parce que je ne sortais quasiment pas de la maison, que je traînais au lit à longueur de journée, que je relisais le même livre en boucle, que je sautais des repas et que je passais le plus clair de mon immense temps libre à penser à la mort.
    Quoi qu’on lise sur le cancer (brochures, sites Internet ou autres), on trouvera toujours la dépression parmi les effets secondaires. Pourtant, la dépression n’est pas un effet secondaire du cancer. C’est mourir qui provoque la dépression (et le cancer, et à peu près tout, d’ailleurs). Mais ma mère, persuadée que je devais être soignée, a pris rendez-vous chez mon médecin, le docteur Jim, qui a confirmé que je nageais en pleine dépression, une dépression tétanisante et tout ce qu’il y a de plus clinique. Conclusion : il fallait modifier mon traitement, et je devais m’inscrire à un groupe de soutien hebdomadaire.
    Le groupe mettait en scène des personnages plus ou moins mal en point et sa composition changeait régulièrement. Pourquoi changeait-elle ? C’était un effet secondaire de mourir.
    Inutile de préciser que ces séances étaient déprimantes au possible. Elles avaient lieu tous les mercredis dans la crypte en forme de croix d’une église épiscopale aux murs de pierre. On s’asseyait en cercle au centre de la croix, là où les deux morceaux de bois auraient dû se croiser : pile où le cœur de Jésus aurait dû se trouver.
    Je le savais parce que Patrick, l’animateur, qui était aussi la seule personne du groupe à avoir plus de dix-huit ans, nous bassinait à chaque réunion avec le cœur de Jésus, au centre duquel nous, jeunes survivants du cancer, étions littéralement réunis.
    Voilà comment ça se passait au cœur du cœur de Dieu : notre groupe de six, sept ou dix arrivait à pied ou en chaise roulante, piochait dans un malheureux assortiment de biscuits et se servait un verre de limonade, avant de prendre place dans le cercle de la vérité et d’écouter Patrick débiter pour la millième fois le récit déprimant de sa vie – comment il avait eu un cancer des testicules et aurait dû en mourir, sauf qu’il n’était pas mort et que maintenant il était même un adulte bien vivant qui se tenait devant nous dans la crypte d’une église de la 137e ville d’Amérique la plus agréable à vivre, divorcé, accro aux jeux vidéo, seul, vivotant du maigre revenu que lui rapportait l’exploitation de son passé de super-cancéreux, futur détenteur d’un master ne risquant pas d’améliorer ses perspectives de carrière, et qui attendait, comme nous tous, que l’épée de Damoclès lui procure le soulagement auquel il avait échappé des années plus tôt quand le cancer lui avait pris ses couilles, mais avait épargné ce que seule une âme charitable aurait pu appeler « sa vie ».
    ET TOI AUSSI, TU PEUX AVOIR CETTE CHANCE !
    Après quoi, chacun se présentait : nom, âge, diagnostic et humeur du jour. Je m’appelle Hazel, avais-je dit quand mon tour était arrivé. J’ai seize ans. Cancer de la thyroïde à l’origine, mais mes poumons sont truffés de métastases depuis longtemps. Sinon ça va.

     

    Alors, tenté?

  • C'est lundi que lisez vous? #167

    c'est lundi que lisez vous.png

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    le zoo.jpg les gourmands mémorables.jpg Le charmant cottage d'Amelia.jpg

    le bonhomme de neige.jpg Le lac des cygnes.jpg Folle de lui.jpg

     

    lecture en cours.jpg

    Le procès.jpg

    mes prochaines lectures.jpg

    84 charing cross road.jpg Le chaperon rouge.jpg Là où elle repose.jpg

    charley davidson T12.jpg le chant de la meute T4.jpg Crime et imposture pavé.jpg

     

    Et vous? Que lisez-vous?

  • Premières lignes #10

    Premières lignes.jpg

    Premières lignes est un rendez-vous livresque mis en place par Aurélia du blog Ma lecturothèqueLa liste des participants est répertoriée sur son blog (Si ce n’est que son rdv est le dimanche et que je mettrai le mien en ligne chaque samedi).
    Le principe est de, chaque semaine, vous faire découvrir un livre en vous en livrant les premières lignes.
    Pour ma part, j’ai décidé de vous faire découvrir mes coups de cœurs !


    Cette semaine, je vous présente Fils unique de Jack Ketchum dont vous pouvez lire le résumé et ma chronique ICI

     

    fils unique.jpg

    Assez, pensa-t-elle.
    Ça suffit, bon sang !
    Le bébé pleurait.
    Le bébé voulait téter. Ou le bébé voulait être porté. Ou alors le bébé s’était chié ou pissé dessus ou peut-être voulait-il pisser ou chier sur elle, qu’il se retenait, emmagasinait tout ça, en attendant le bon moment, quand elle viendrait le changer et qu’il pourrait lui projeter sa merde en pleine figure. C’était déjà arrivé.
    Elle sortit du lit et marcha jusqu’au berceau. L’homme continua à dormir.
    Elle souleva le bébé et palpa sa couche. Sèche. Elle agita l’enfant de haut en bas. Il pleura de plus belle.
    Pas question de lui donner le sein !
    Ses mamelons étaient déjà bien assez endoloris comme cela.
    Elle était encore une belle femme et elle avait bien l’intention de le rester.
    À partir de demain, je te mets au biberon, pensa-t-elle. Je me fiche de l’avis des médecins. Je peux faire ce que je veux avec toi…
    Tu sais quoi ? Tu m’appartiens.
    Encore un peu éméchée à cause de tout le porto qu’elle avait bu avant le dîner, elle avait mal à la tête. Elle buvait peu. Excepté ces derniers temps. Elle n’avait qu’une envie : retourner se coucher et cuver. Mais non, elle devait de nouveau s’occuper du bébé. Toutes les nuits, la même histoire. Toutes les nuits, le bébé. Son mari ne se réveillait jamais. Et les rares fois où cela lui arrivait, il se contentait de rouler vers elle et de lui dire que le bébé pleurait. Comme si elle ne le savait pas déjà, comme si elle n’avait pas appréhendé ce moment…
    En tout cas, le bébé n’avait peut-être pas besoin de faire pipi, mais elle si.
    Elle prit le nourrisson avec elle, espérant que le trajet entre la chambre et les toilettes l’aiderait à se rendormir. On pouvait toujours rêver…
    Elle avança à pas feutrés dans le couloir qui menait à la salle de bains, releva sa chemise de nuit et s’accroupit, le bébé dans les bras, son visage rouge de colère et la bouche grande ouverte. Le bruit qui en sortait sans interruption lui sembla remplir la pièce minuscule. Elle sentit l’odeur forte de sa propre urine, mêlée à celle, chaude et charnelle, si caractéristique du bébé. L’odeur de ses larmes également.
    Certaines personnes aimaient l’odeur des bébés.
    Pas elle.
    Pour elle, son bébé ne sentait même pas comme un être humain.
    Quand elle se releva et tira la chasse, le bébé hurla.
    Pour de bon.
    Elle le secoua.
    — Bon Dieu ! le gronda-t-elle. Tu vas la fermer, oui ?
    Il se mit à pleurer. Elle eut l’impression qu’un vent brûlant soufflait en elle.
    Je vais te faire taire, tu vas voir. C’est terminé !

     

    Alors tentés?

  • Book Haul de juillet 2018

    book haul.jpg


    Bon, ce mois-ci, c'était mon anniversaire et, si je n'ai pas explosé le budget sur les livres, si on prend en compte tout le reste, le budget a bel et bien explosé! (rho ça va, c'est qu'une fois l'an!)

     

    Mes copines m'ont offert un livre qui me faisait très envie

    cadeau yas et vio.JPG

     

    Ma maman, elle, m'a offert deux superbes livres

    cadeau maman.JPG

     

    Et moi en fait, je n'ai fais que trois commandes (ça va, c'est pas énorme, hein?)

    Une à Amazon

    amazon.JPG

     

    Une sur décitre

    Décitre.JPG
    (J'ai jamais dis qu'il y avait qu'un seul livre par commande, vous noterez)

     

    Et une sur Priceminister sur la boutique de Gibert

    pricminister.JPG
    (ça va hein, c'est des occasions, je peux!)


    Au final, ça fait 18 livres ce mois-ci, dont 3 qu'on m'a offert et 8 occasions.
    Je pense que août va être très raisonnable! Ne serait-ce que, pour tenir ma résolution de 3 livres lus = 1 livres acheté, il faut que je lise encore 27 livres avant de pouvoir recommencer à acheter!

    Je ne sais donc pas s'il y aura un book haul en août, mais, dans le pire des cas, on se retrouve en septembre!

  • Bilan de lecture de juillet 2018

    Bilan lecture.jpg

     

    En juillet, j'ai lu 25 livres pour un total de 9318 pages

     

    Ce mois-ci, je n'ai pas lu de SP, seulement des livres pour mes challenges en piochant dans mes collections. Certains livres comptent pour plusieurs challenges d'ailleurs.

    Par exemple j'ai lu pour mon projet: Le tour du monde de la lecture, dont vous pouvez trouver le suivi ICI

    1000 coups de fouet.jpg Je voulais juste vivre.jpg

     

    J'ai également essayé de lire des pavé (plus de 500p pour les poches et plus de 350p pour les GF) pour mon challenge de saison

    sang maudit.jpg Le cercle secret pavé.jpg Le triangle maudit pavé.jpg

    L'étrangleur de Sandpoint pavé.jpg Manipulations.jpg menace à Manhattan pavé.jpg

    souviens toi du passé pavé.jpg Before I fall.jpg sisters.jpg

    Rue du bonheur.jpg

     

    Enfin, j'ai lu des livres, en piochant un peu au hasard dans ma PAL

    alpha et omega T5.jpg animorphs 18.jpg buffy cauchemar à Sunnydale.jpg

    buffy cauchemar d'une fin d'été.jpg esprit d'hiver.jpg eve dallas T16.jpg

    eve dallas T17.jpg le zoo.jpg les soeurs carmine T01.jpg

    les soeurs carmine T02.jpg Sois mère et tais toi.jpg Une irrésistible envie d'aimer.jpg

    vampire chicago HS.jpg

    Certaines de ces lectures ont été lu dans le cadre de la semaine à 1000, d'autres dans le cadre du Challenge des 4 maisons. Un mois plein de challenge qui m'a permis de faire drôlement baisser ma PAL!

     

    Bon du coup, je n'ai pas trouvé le temps de me plonger dans des films. Mais j'ai quand même réussi à regarder quelques séries, entre deux lectures!

    clem saison 3.jpg Clem saison 4.jpg

    engrenage saison 4.jpg suits saison 7.jpg

    C'est pas mal de faire descendre un peu la pile de séries à voir, mais en août, je vais essayer de voir quelques films, parce que là aussi, j'ai une sacré pile de films à voir (ou à revoir)!

     

    Enfin en juillet, c'était mon anniversaire et, outre les livres, qui feront l'objet d'un book haul demain, j'ai eu d'autres cadeaux.


    Mes copines Yas et Vio m'ont fait deux beaux cadeaux (et aussi un livre)

    lampe pierre de sel cadeau anniv yas allumée.JPG

    anniv cadeau yas et vio.JPG

     

    Ma maman n'était pas en reste

    cadeau anniv maman 1 fermé.JPG
    Fermé

    cadeau anniv maman 1 ouvert.JPG
    et ouvert

    cadeau anniv maman 2.JPG


    Et puis, l'occasion faisant le larron, j'en ai profité pour me faire un petit cadeau de moi à moi (oui... en plus des livres!)

    amazon 3.JPG

     

    Côté découverte, nous somme allé au restaurant Le Peron. Bon, en réalité, je le connaissais déjà. C'est un restaurant beaucoup orienté "poisson" mais ils ont toujours de la viande à la carte (parce q'on peut vouloir manger en bord de mer et ne pas aimer le poisson!)
    La vue est toujours aussi belle.
    En revanche, c'est un détail qui ne m'a pas dérangée mais qui peut déplaire, j'ai trouvé que les portions avaient diminuées (mais pas les prix!)

    peron 1.jpg
    Je n'ai pas de photos de l'intérieur, mais imaginez la vue!!

    Restaurant Le Peron

    56 promenade Corniche John Kennedy

    13007 Marseille

    https://www.restaurant-peron.com/

     

    C'est tout pour ce mois-ci! On se retrouve à la rentrée pour le bilan d'août!

  • Mes sorties du mois #35

    aout.jpg

     

    Chaque mois voit son lot de sorties, que ce soit en livres ou en films. 
    Chaque 1er mercredi du mois, je vous donnerai les sorties, parmi celles qui ont retenues mon attention.
    Voyons ce qui nous attend d'intéressant ce mois-ci!

     
    Que ce soit les livres ou les films, je vous laisse aller sur booknode ou allociné pour découvrir résumés et/ou bandes annonces.

     

    sorties du mois livres.jpg

    511oIi9yiIL._SX195_.jpg anita-blake,-tome-26---serpentine-1087928.jpg brexit-romance-1079719.jpg

    CVT_Le-sang-des-quatre_1287.jpg helena-1082527.jpg la-r-volte-1077658.jpg

    le-c-ur-converti-1078120.jpg les-femmes-des-terres-sal-es-1088396.jpg l-unit--alphabet-1089188.jpg

     

    sorties du mois films.jpg

    0850449.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 3333197.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 3485248.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
    3529250.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 5483730.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 

     

    Et vous? Vous avez repéré des sorties intéressantes pour ce mois d'août?

  • C'est lundi que lisez vous? #166

    c'est lundi que lisez vous.png

    Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

     

    Il s'agit de répondre à trois questions:

    Qu'ai-je lu la semaine passée?
    Que suis-je en train de lire?
    Que lirai-je après?

     

    lectures de la semaine passée.jpg

    1000 coups de fouet.jpg buffy cauchemar d'une fin d'été.jpg esprit d'hiver.jpg

    Je voulais juste vivre.jpg les soeurs carmine T01.jpg les soeurs carmine T02.jpg

    sang maudit.jpg Une irrésistible envie d'aimer.jpg

     

    lecture en cours.jpg

    le zoo.jpg

     

    mes prochaines lectures.jpg

     

    le bonhomme de neige.jpg Le chaperon rouge.jpg Le charmant cottage d'Amelia.jpg

    84 charing cross road.jpg Folle de lui.jpg Le procès.jpg

    Le lac des cygnes.jpg les gourmands mémorables.jpg

     

    Et vous? Que lisez-vous?